Création de jointures avec Query Blender

S’abonner

Query Blender est un outil permettant de relier des données de connexions existantes dans votre bibliothèque. Toutes les jointures créées dans Query Blender sont transférées à la base de données pour maximiser les performances. Cela facilite le traitement des jointures de haut niveau pour des données provenant d’endroits ou d’attributs différents avec faible nombre de valeurs.

Remarque – Si vous voulez relier des tableaux de la même base de données relationnelle, Query Blender n’est pas le meilleur outil.

Création de jointures dans Query Blender

Toutes les connexions que vous souhaitez fusionner doivent avoir une clé de jointure ou des données communes. Il peut s’agir d’un élément original ou d’un attribut calculé. Query Blender recherche une correspondance exacte dans la clé de jointure.

Pour créer des jointures dans Query Blender :

  1. Dans Query Builder, cliquez sur l’icône Query Blender ( ) dans le volet droit.
  2. Sélectionnez une ou plusieurs connexions dans la liste déroulante Sélectionnez une source de données . Vous pouvez voir les attributs d’une connexion en cliquant sur la flèche sous le nom de la connexion.
  3. À partir de l’un des demi-cercles sur les côtés des champs de la connexion, cliquez et faites glisser pour créer un lien entre les tableaux. Vous serez automatiquement redirigé vers la fenêtre de définition de jointure.

  4. Sélectionnez un champ pour chaque tableau, puis cliquez sur Ajouter .
  5. Après avoir ajouté une condition, vous pouvez choisir un type de jointure. Il en existe trois différents.

  6. Quand vous avez terminé, cliquez sur OK .
  7. BIME vérifie que la jointure est correcte, puis vous redirige vers Query Blender.
  8. Cliquez sur Enregistrer quand vous avez fini.

Création de requêtes fusionnées

Une fois votre jointure établie, vous pouvez accéder aux mesures et attributs de toutes vos connexions jointes et créer des calculs croisés simples. Les calculs croisés sont créés de la même façon que les mesures calculées standards.

Quand vous ajoutez une nouvelle mesure ou un nouvel attribut au cadre, vous pouvez changer de connexion en cliquant sur les flèches en haut du menu ou vous pouvez sélectionner une connexion en cliquant sur la connexion actuelle pour ouvrir une liste déroulante.

Remarque – Vous ne devriez ajouter que les attributs inclus dans la jointure. Si un attribut n’est pas inclus dans la jointure, BIME ne sait pas où placer les résultats et ils s’affichent donc comme indéfinis . Cela affecte uniquement le résultat de la connexion d’où provient l’attribut.

Considérations techniques

S’il y a plusieurs attributs dans la jointure, le nombre de combinaisons d’éléments potentielles augmente. Par exemple, si vous joignez deux jeux de données d’une année entière pour les attributs Date et Catégorie et qu’il y a trois valeurs dans Catégorie, le nombre d’éléments joints peut atteindre 1 095 (365 dates x 3 catégories).

En règle générale, si le nombre d’éléments joints dépasse 20 000, nous vous conseillons de choisir une autre approche, comme BimeDB, ou de simplifier la jointure. Par exemple, vous pouvez simplifier l’exemple ci-dessus en changeant l’attribut Date en Mois. Cela limiterait le nombre d’éléments joints à 36.

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

0 Commentaires

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Réalisé par Zendesk