Ajout de plusieurs expressions conditionnelles avec SWITCH

S’abonner

Vous pouvez utiliser la fonction SWITCH pour créer plusieurs expressions conditionnelles différentes au lieu d’imbriquer des fonctions IF THEN ELSE. Cet article décrit les différents composants et fournit un exemple d’utilisation de la fonction SWITCH. Pour en savoir plus au sujet des autres types de fonctions, consultez Rédaction de formules - Ressources.

Voici la fonction SWITCH :

SWITCH testedElement { CASE value1: returnValue CASE value2: returnValue DEFAULT: defaultReturnValue }

Les fonctions SWITCH testent l’existence des valeurs de cas au sein de l’élément testé. L’élément testé peut être un attribut, une mesure ou un calcul. Si votre valeur de cas existe au sein de l’élément testé, la valeur de retour s’affiche. Sinon, votre valeur par défaut s’affiche. Si votre valeur de cas n’existe pas au sein de l’élément testé et s’il n’y a pas de valeur par défaut, c’est la valeur NULL qui est retournée.

Les fonctions SWITCH sont souvent utilisées pour insérer des mesures, comme les objectifs et les budgets, dans les jeux de données. Elles peuvent être utilisées dans d’autres calculs (performance en N et %) ou dans des comparaisons visuelles comme les graphiques KPI, à puces et à jauge.

L’exemple ci-dessous utilise la fonction SWITCH pour afficher les objectifs de revenus pour chaque catégorie de produits. Vous pouvez reproduire cet exemple en utilisant n’importe quel attribut et n’importe quel objectif.

Pour insérer des chiffres dans vos données

  1. Dans le menu de moteur de calcul, sélectionnez Mesure calculée standard.
  2. Donnez un nom à votre mesure calculée. Cet exemple utilise Target Revenue.
  3. Cliquez sur le bouton +Ajouter sous Fonctions.
  4. Sélectionnez la fonction SWITCH.

  5. Cliquez à l’intérieur des parenthèses _tested_element.
  6. Sélectionnez l’attribut contenant les valeurs que vous voulez tester dans la liste déroulante Sélectionner un champ ou saisissez le nom de l’attribut. Cet exemple utilise Category.
    Remarque – Si vous saisissez un attribut manuellement, vous devez sélectionner la suggestion de remplissage automatique de BIME ou reproduire exactement le même format. Les calculs ne traitent pas les formatages incorrects.
  7. Dans CASE _value1, saisissez la valeur pour laquelle vous effectuez le test.
  8. Dans _return_value, saisissez le résultat renvoyé si la valeur est vraie. Cet exemple utilise Accessories comme valeur à tester et les objectifs de revenus (Target Revenue) comme résultat renvoyé.
  9. Saisissez vos autres cas. Si vous avez plus de deux cas, vous devez manuellement saisir des expressions CASE supplémentaires. La formule pour cet exemple ressemblerait à ce qui suit.

  10. Cliquez sur Enregistrer.
  11. Cliquez sur le bouton + pour les mesures afin d’ajouter votre mesure calculée à votre requête.
  12. Si l’élément testé est un attribut, cliquez sur le bouton + à n’importe quel emplacement d’attribut et sélectionnez l’élément à tester.

Cet exemple place Target Revenue sur une courbe de tendance pour facilement voir si les revenus d’une catégorie atteignent les objectifs. Pour en savoir plus au sujet de l’ajout de mesures aux courbes de tendance, consultez Ajout de mesures à une courbe de tendance.

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

0 Commentaires

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.
Réalisé par Zendesk